719mslN2IPL

 

Présentation de l'éditeur :

«L'AGENCE PINKERTON EMBAUCHE DES DÉTECTIVES

URGENT

Entretien ce jour à midi au restaurant Chez Rouillard, à Salt Lake City.»

Neil Galore est recruté par la première agence fédérale américaine et est chargé de mettre sous les verrous un voleur qui opère sur le Transcontinental.
Une affaire, plus mystérieuse qu'il n'y paraît, qui va chambouler son existence et le conduire à tout sacrifier pour devenir un véritable Pinkerton.

Pour mon premier article de 2018, je vous présente un livre qui prend depuis très longtemps la poussière sur mes étagères. Il doit les squatter depuis sa sortie et vu qu'elle date de 2011 ça veut tout dire. Mais bon j'ai enfin eu envie de le lire et donc voilà.

Je dois admettre que j'ai été agréablement surprise par cette lecture. Je ne suis pas très fan des cow boys et autres joyeusetés de l'histoire américaine que je trouve un peu trop bourrine pour moi. Là c'était la vision parfaite du Far West pour moi, celle des films hollywoodiens. La plume de l'auteur joue beaucoup dans cette sensation, il décrit sans trop en faire, sans donner trop de détails. C'est sûr que pour ceux qui veulent avoir la vie du FarWest c'est pas l'idéal mais pour moi ça m'allait. En cherchant un image pas trop dégueu pour la couverture (j'ai presque réussi, on va dire), j'ai eu la bonne surprise de découvrir que l'agence Pinkerton avait réellement existée et je trouve que c'est bien d'avoir pris pour sujet une agence gouvernementale presque totalement inconnue. 

Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, j'ai autant de bons points que de mauvais à distribuer. Si on commence par les personnages, je peux dire que si le personnage de Neil est plutôt bien développé en temps que personnage principal d'une future quadrilogie, ce n'est pas le cas des personnages secondaires qui restent somme toute assez vides et plutôt inintéressants. Les quelques miettes que nous jette l'auteur pour nous appâter ne font pas vraiment leur travail. Je donne par contre un bon point pour ce qui est du méchant dont l'identité est totalement inattendue même si on peut regretter qu'il ne soit pas très développé. On peut noter que si l'intrigue est assez bien ficelée, le rythme peut se révéler un peu trop décousu par moment. Je donne un bonus à l'intégration du fantastique qui est bien réussi avec la présence des Indiens.

En bref, le début intéressant d'une quadrilogie qui mêle histoire, fantastique et policier. Je me laisserai tentée sans problème par le tome 2.