apocalypsis-tome-1-cavalier-blanc-alice-278604-264-432

Présentation de l'éditeur :

La fin du monde est proche. Ils sont quatre jeunes de 17 ans, chacun marginal à sa manière : Alice, Edo, Maximilien et Elias.
Ils sont... les cavaliers de l'apocalypse.
Ils n'épargneront que 144 000 âmes.
En ferez-vous partie ?

En mars, je suis tombée sur la première partie de l'intégrale d'Apocalypsis en me baladant sur Amazon. J'ai regardé le résumé et c'est m' a bien tentée alors je l'ai ajouté à mon panier et je l'ai acheter. La première partie rassemble les trois premiers tomes et pour l'instant je n'ai lu que le premier mais le reste attend tranquillement dans ma PAL que j'ai le temps de les lire.

Je dois admettre que les livres sur la fin du monde et l'apolypse c'est un peu mon petit plaisir coupable. J'aime l'ambiance qui y est développée et je sais pas ça me fait kiffer de voir comment les gens réagissent quand ils savent que la fin est proche. Dans le cas de Cavalier blanc : Alice et si j'ai bien, dans les trois tomes suivants qui nous présentent les autres, l'autrice expose l'avant apocalypse au moment où les protagonistes découvrent leurs capacités. On suit dans ce livre le personnage d'Alice qui ne m'a pas plus plu que ça, pas parce que c'est un mauvais personnage mais juste parce que je n'ai pas réussi à m'identifier à elle. C'est un personnage très froid et très scientifique dans lequel je n'ai pas réussi à trouver un écho. Par contre, j'ai trouvé son pouvoir fascinant, il donne une impression de toute puissance mais en même temps son côté à double tranchant nous permet de voir qu'il est impossible pour un humain d'être Dieu. 

En parlant d'humanité, j'ai adoré les descriptions que l'auteur faisait de l'entourage d'Alice. elle réussit à nous décrire des personnages tellement réalistes et avec un humour parfois très incongru et c'est vraiment le gros point fort de l'histoire. Par contre, l'histoire a un gros point faible avec son manque d'intrigue. On sent que c'est un introduction et il n'y a pas une vraie histoire propre à ce tome. On a des idées mais elles ne sont pas vraiment abouties et on reste sur notre faim pour ce qui est d'une intrigue individuelle. Néanmoins la fin nous promet une rencontre très intéressante avec nos autres protagonistes. Reste à savoir quand est-ce qu'elle arrivera. 

En bref, une lecture intéressante mais assez dure qui met en avant une auteur avec un style très descriptif parfois dérangeant. C'est un premier tome qui nous annonce une saga prometteuse et que je vais lire avec intérêt même si elle ne fait pas partie de celle que l'on dévore sans s'arrêter.