Les guerres du miroir, tome 1

 

Présentation de l'éditeur :

A l'âge de sept ans, Alyss sait déjà qu'elle sera reine du Pays des Merveilles. Mais le conte de fées vole en éclats, comme un miroir qui se brise. Sa démoniaque tante Redd déclenche une guerre sans merci pour prendre le pouvoir, et Alyss assiste, impuissante, à la mort de ses parents. Elle n'a plus d'autre choix que de trouver refuge dans notre monde, en Angleterre, et d'oublier le sien. Adoptée par une riche famille, Alyss deviendra Alice, une sage jeune fille promise à un prince. Puis, un jour, un inconnu vient la chercher en la suppliant de revenir. Découvrant son pays dans un triste état, elle se lance à la conquête du trône, avec l'aide du chapelier Hatter, du précepteur Bibwit Harte, de la Tour blanche et de Dodge, son ami d'enfance assoiffé de vengeance...

 Et voilà une nouvelle chronique sur une lecture que j'ai faite en février. Autant dire que je bénis le fait de prendre des notes sur mes lectures parce que sinon je serais vraiment mal pour vous les présenter.

J'ai une fascination assez étrange pour Alice au pays des merveilles. Étrange dans le sens où je n'ai jamais lu le livre, le dessin animé de Disney m'avait traumatisé quand j'étais petite et j'ai regardé le film de Tim Burton qui est sorti il y a quelques années sans qu'il ne me marque plus que ça. pourtant que je me suis baladée dans les rayons de ma médiathèque, je suis tombée sur ce livre et il m'a bien tenté. Par contre, je tiens à vous prévenir il est sorti il y a un petit moment donc vous risquez de ne pouvoir le trouver qu'en occasion. 

Donc ce livre nous raconte l'histoire d'Alyss, princesse de Coeur et future reine du Pays des merveilles qui voit sa vie totalement basculer à l'âge de sept ans à cause de sa tante qui décide de s'emparer du pouvoir par la force. Je vais tout de suite commencer avec un point qui m'a fâchée, le début. Je l'ai trouvé très long. En fait, j'ai trouvé toute la première partie très longue, jusqu'à ce qu'elle trouve refuge en Angleterre et qu'elle grandisse. Les choses s'accélèrent mais on arrive à un deuxième point noir, le rythme. Je ne sais pas si c'est la traduction qui fait ça mais j'ai trouvé le rythme très décousu comme si l'auteur (ou le traducteur) ne savait quelle allure adopter pour nous raconter son histoire. Néanmoins il nous offre une réécriture vraiment intéressante de l'oeuvre de Lewis Caroll en mêlant avec brio le monde déjanté qu'est le Pays des merveilles et des intrigues politiques avec de vrais enjeux et des répercutions importantes. Il développe toute une vie de cour autour de la famille de Coeur et ça donne une vraie profondeur à l'histoire. J'ai aussi été conquise par le style de magie qui est développé, une magie pour laquelle l'imagination est indispensable, talent qui n'est pas le plus encouragée dans la société victorienne dans laquelle Alyss a grandit. 

Par contre, je dois mettre un gros bémol pour ce qui est des personnages. Ils sont plats, sans saveur et sans profondeur. L'auteur palliera sans doute à ce défaut dans les prochains tomes mais en attendant je n'ai pas été capable de m'attacher à l'un d'entre ce que jai trouvé dommage. Car après tout, qu'est-ce qu'une histoire sans bons personnages ? Pas grand-chose. Le personnage d'Alyss m'a notamment posé problème car elle ne m'a pas paru crédible à changer d'avis à chaque instant. A un moment, elle n'arriva pas à faire ceci et à l'isntant d'après elle est capable d'accomplir des prouesses en retrouvant une imagination qu'elle n'avait pas entretenue depuis des années. J'espère que l'auteur réussira à faire un personnage plus réaliste dans le prochain tome. 

En bref, un livre qui est au final exactement ce qu'on attend d'un début. Il nous introduit bien dans l'univers, nous présente correctement les personnages et nous donne envie de lire la suite pour savoir comment Alyss va s'en sortir comme reine de Coeur.