juliet-forever-tome-2-romeo-forever-3340742-264-432

Présentation de l'éditeur :

Souvenez-vous.
Roméo se tue pour Juliette.
Juliette se tue pour Roméo.
La suite, on ne vous l'a jamais racontée. Les deux anciens amants sont devenus immortels... mais ennemis. Ils s'affrontent depuis des siècles, elle incarnant le Bien, lui le Mal.
Jusqu'a jour où, au hasard d'une rencontre, Juliette tombe amoureuse... d'un autre. Roméo est prêt au pire pour se venger. Au risque d'oublier Juliette.

Salut les bookaddicts ! Aujourd'hui, je vous présente le second et dernier tome de la duologie autour de l'oeuvre de Shakespeare de Stacey Jay. J'avais vraiment apprécié le premier tome pour son originalité mais ce second tome m'a déçue. 

On va commencer par l'intrigue. J'ai eu l'impression de ne pas avoir vraiment eu de réponses aux questions posées notamment sur le conflit entre le Bien et le Mal. Ce qui était bien au début est devenu vraiment trop flou et je me suis sentie vraiment perdue. Par contre, c'était intéressant au début de voir que la Nourrice n'est pas une blanche colombe et qu'en vérité, elle ne valait pas mieux que le frère Laurent. Mais il m'a manqué pour trop de moments le pourquoi du comment les choses se passaient ainsi et ça m'a vraiment frustrée. Et l'intrigue en elle-même est beaucoup trop rapide et le rythme est mauvais. J'étais à peine au quart du livre que j'avais déjà l'impression que c'était déjà la fin. Alors certes le cadre chronologique est court mais là c'est quand même très extrême. Par contre, j'ai bien aimé la fin même si le pourquoi du comment ils en sont arrivés là m'échappe. Par contre, j'apprécie toujours autant l'ambiance qui est assez immersive. 

Je suis déçue des deux personnages principaux. J'avais adoré le côté sociopathe de Roméo et même si l'abandon de cette facette de sa personnalité, je trouve qu'il change beaucoup trop vite. C'est pareil pour Arielle que je ne trouve pas du tout intéressante de ce qu'elle "était" dans le premier tome et elle est beaucoup moins attachante que Juliette. En effet, même si Arielle évolue au tant que Juliette, on a l'impression que c'est subi là où Juliette donnait l'impression de choisir. J'ai d'ailleurs aimé les points de vue de Juliette parce que j'ai aimé retrouvé un personnage que j'avais apprécié. Arielle, elle, change trop vite, trop brusquement et sans logique. 

En bref, un tome moins bien que le premier et qui nous laisse avec plus de questions que de réponses. C'est dommage parce qu'il avait vraiment le potentiel d'être plus et mieux.