the-effigies-tome-3-lueur-dans-l-obscurite-1156451-264-432

Présentation de l'éditeur :

Quel est le plus dangereux : le feu qui couve en elle ou les souvenirs qui menacent de s'emparer de son esprit ? 

Le monde est en proie au chaos. Et ce ne sont pas les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d'un pouvoir unique lié aux quatre éléments, qui semblent capable d'y mettre fin... Car, aux yeux de tous, Maia est une traîtresse. Sa jumelle June, revenue d'entre les morts, sème le chaos et la dévastation partout où elle passe. Tout le monde s'imagien donc que la jeune Effigie est passée à l'ennemi et travaille main dans la main avec Saul. 

Belle a quitté le groupe, Chae Rin et Lake ont disparu, la Secte, désormais démantelée, est remplacée par une organisation aux buts terrifiants, toujours sous l'égide de Blackwell. Tout autour du globe, les Effigies sont recherchées pour leurs crimes. Et Maia ? Personne n'en a entendu parlé depuis des semaines. Pourtant, découvrir le lien mystérieux qui uni Saul, Blackwell et les Spectres est désormais d'une urgence vitale – sinon, il ne restera bientôt plus rien du monde que les Effigies ont lutté, génération après génération, pour sauver du désastre... 

Quatre filles, quatre pouvoirs : le dernier rempart contre les ténèbres ! Girl power, souvenirs résurgents et légendes anciennes, découvrez une course contre la montre épique qui couvre le monde entier...

Salut les bookaddicts ! Aujourd'hui, je vous fais la chronique de la lecture qui m'a occupée pendant la Semaine à lire de mars dernier.

Je dois dire que c'est une bonne fin pour une série qui est somme tout plutôt originale. Déjà toutes nos questions trouvent leurs réponses ce qui mine de rien est une bonne chose. On a enfin le fin mot de l'histoire au sujet des origines des Effigies et même si on part un peu trop dans le mystique pour moi, ça reste une conclusion intéressante. Le mélange entre présent et passé est réussi et on fait défiler les pages sans difficulté. Le rythme est bon et les révélations s'enchainent rapidement et logiquement. Si ce tome n'a pas vraiment d'intrigue propre, on a tout de même la résolution de l'intrigue principale de la série ce qui n'est pas rien. Les interactions avec la passé sous toutes ses formes est vraiment très agréable et notamment j'ai aimé rencontrer enfin le personnage de Marian que l'on nous teasait depuis le premier tome. D'ailleurs je tiens à dire qu'elle tient ses promesses en nous donnant toutes les clés pour résoudre l'intrigue. On comprend aussi un peu mieux les raisons qui poussent Alice, Nick et Blackwell à agir comme ils le font même si pour ce dernier, on a un peu l'impression qu'il tient un rôle de figuration. 

Pour ce qui est des Effigies, j'ai aimé l'évolution de Lake et j'ai trouvé Chae Rin égale à elle-même mais je les ai trouvé encore trop en retrait par rapport à Maïa même s'il est vrai qu'elle a un rôle assez important dans l'intrigue. Elle aussi a une belle évolution et on l'a voit vraiment grandir au fil de ses aventures. Le traitement de Belle est aussi réussi car elle apparaît comme étant un peu plus humaine. Et avec Natalia et June, on a une vraie remise en cause des héros et des modèles et c'est une très bonne chose. On aborde dans ce livre les notions de sacrifice, d'exemple et l'idée de pouvoir mener sa vie comme on l'entend, bref des sujets importants et intéressants à développer. Et en plus les personnages secondaires sont intéressants et bien employés. Que demander de plus ?

En bref, une bonne conclusion pour une trilogie sympathique et originale. En même temps, c'est un Lumen alors je ne pouvais qu'apprécier comme tous les autres livres que j'ai lu de cette maison d'édition.