IMG_1457

Seul le "dieu de la mort" est compétent pour juger les démons. Le MI6 a reçu pour mission de sortir l'Empire britannique de la guerre en Afghanistan dans laquelle il est embourbé. William demande donc à Moran de trouver une solution. Moran a effectivement des "souvenirs" là-bas, et quand il cherche des puces à ceux qui aiment bien la guerre, surtout quand elle se passe chez les autres, c'est le vrai visage de l'Empire britannique qui apparaît en pleine lumière !!

Salut les bookaddicts ! Je vous poste enfin ma chronique du tome 4 de Moriarty de Ryosuke Takeuchi et Hikaru Miyoshi. Je devais vous la poster le dernier vendredi de juillet (comme d'habitude) mais j'étais en vacances loin de chez moi et j'avais oublié de prendre mes notes pour pouvoir écrire la chronique. Mais bon j'ai tout en possession et je peux donc vous parler du quatrième tome de ma saga manga préférée (et la seule que j'ai jamais lu aussi).

Si vous avez lu mes chroniques des tomes précédents (si ce n'est pas le cas, allez ), vous savez que ce manga arrivait en terrain conquis. Je suis fan de l'univers, du dessin, de l'histoire, des personnages bref du manga dans son ensemble. Et à la fin de cet opus, je le suis toujours. Cette fois pendant la majorité du livre, on suit Moran notamment dans son passé mais aussi (un peu) Albert et le MI6. Déjà j'ai adoré toutes les références à un autre célèbre héros britannique, James Bond. Alors si on ajoute à ça un des personnages qui m'a le plus intrigué de la série ça ne pouvait que matcher. Le duo formé par Moran et Monneypenny est vraiment excellent et j'aime beaucoup les petits incurssions d'Albert et William sont vraiment sympa. L'intrigue est vraiment bien car elle prend un tour très politique qui n'y avait pas dans les précédents chapitres. C'est plutôt intéressant et ça m'a donné envie de voir plus d'intrigues de ce genre dans la série (ce qui est fortement possible).

La seconde intrigue est plus calme et quand on lit le tome 5 (ce que j'ai fait), on comprend que c'est vraiment une histoire de transition. J'aime beaucoup Sherlock qui me fait vraiment penser à l'interprêtation de Robert Downey Junior dans les deux films Sherlock Holmes les plus récents. L'introspection du personnage est pas mal mais ce que j'ai préféré c'est la conversation entre Sherlock et William qui nous met en haleine quant à leur affrontement probable. C'était à la fois drôle, excitant et intéressant. Après c'est dommage que certains personnages soient mis de côté.

En bref, c'est un thriller manga historique vraiment bien ficelé que je conseille vraiment alors que je ne suis pas du tout fan de ce genre à la base. Mais c'était génial et c'est limite une torture d'attendre la parution des tomes suivants (surtout avec des cliffhangers pareils). Oh et c'est un coup de coeur si vous n'aviez pas compris. 

Crédits photo : les cinq tomes de Moriarty de Ryosuke Takeuchi et Hilaru Miyoshi parus aux éditions Kana.