IMG_1431

Toute l'année, Percy et son armée de demi-dieux se sont préparés à affronter les Titans. L'heure est venue. Les troupes de Cronos avancent vers Manhattan où l'Olympe est en danger. Tandis que Percy et ses amis luttent, ils savent que le temps est compté. La prophétie va s'accomplir : Percy prendra une décision qui condamnera ou sauvera le monde...

Salut les bookaddicts ! Je suis enfin à jour dans mes posts ! Vous pouvez m'applaudir parce que je crois que depuis le début des vacances ça n'a pas souvent été le cas. Mais bon aujourd'hui je vais vous parler du final de ma saga de jeunesse. C'est un des livres que j'ai le plus relu dans ma bibliothèque je crois parce que j'étais persuadée qu'il n'y aurait pas de suite (mais il y en a eu une pour mon plus grand plaisir. Mais qu'est-ce qui rend ce final aussi bon pour je relise plusieurs années après ma première lecture et que je l'adore toujours autant ?

Eh bien déjà ce final n'est pas vraiment manichéen. C'est d'ailleurs la grande force de la première saga de Rick Riordan, ce que l'on ne retrouve pas vraiment dans ses autres séries. Les antagonistes humains ont tous de bonnes raisons d'agir comme ils le font. Ils ne sont pas présentés comme étant fondamentalement mauvais. Et c'est là que se pose l'intérêt des immortels qui eux peuvent être clichés à cause de leur manière différente de voir les choses vus qu'ils ne sont pas humains. Et sincèrement si on regarde bien certes Cronos a un caractère mauvais de base mais ses actions sont motivées par une vengeance que l'on peut entendre. Tout ça donne une dimension très intéressante à l'intrigue. L'utilisation des mythes est toujours excellente et leur intégration au monde moderne est parfaitement réussie. J'aime bien l'idée d'avoir plusieurs petites quêtes avant d'assister à l'affrontement final de la série. Pour une fois on ne va pas trop vite car le lapse de temps est court et le rythme est parfaitement adapté. La fin ouverte est parfaite car fondamentale cette série se suffit à elle-même. L'humour de Rick Riordan est toujours présent mais est un peu en retrait étant donné l'ambiance plus sombre. 

Les personnages sont aussi vraiment bons. Percy atteint un degré certain de maturité avec sa volonté de tenir la promesse qu'il a fait à la fois à Luke et à Ethan. Annabeth ne devient pas une demoiselle en détresse parce qu'elle développe des sentiments amoureux pour Percy et elle reste une guerrière intelligence on ne peut plus classe. D'ailleurs j'ai beaucoup aimé le fait que Percy continue à la traiter comme il l'a toujours fait plutôt que de la considérer comme une petite chose fragile et ce même s'il veut plus que tout la protéger. J'aime toujours beaucoup Grover et Tyson qui sont des soutiens importants pour Percy et ce même si on aimerait les voir plus. Nico est vraiment sympa et on  voit qu'il a vraiment évolué depuis sa première apparition. J'ai aussi remarqué cette évolution chez Clarisse que l'on voit autrement dans ce tome. Les pensionnaires sont toujours intéressants à suivre et c'est pareil pour les personnages mythologiques. Les dieux et les titans sont notamment très fidèles ce qu'on pourrait imaginer chez un être immortel. 

En bref, j'ai adoré relire cette saga mais en même temps est-ce que ça surprend quelqu'un ?

Crédits photo : Percy Jackson, le dernier olympien de Rick Riordan publié chez Albin Michel Wiz.