IMG_1551

La guerre contre les hommes est imminente : les hauts Conseils des Yokaïs se préparent déjà au pire tandis que Bregan, Maya, Nel et Wan associent leurs efforts pour éviter l’inéluctable. Et, alors que le visage de leur véritable ennemi se dévoile, les quatre héritiers n’ont qu’une idée en tête : éviter le bain de sang qui se prépare et protéger ceux qui leur sont chers...

Salut les bookaddicts ! Aujourd'hui, je vous présente (un peu tard) ma chronique sur mon premier coup de coeur du mois (et accessoirement c'est aussi ma première lecture du mois d'août). 

Je m'attendais pas à adorer autant mon retour dans l'univers des Yokaïs. Je le trouve à la fois très riche et complètement fascinant. Et je trouve aussi que c'est une façon intéressante de mettre les jeunes lecteurs contre notre traitement de la planète et surtout contre les conséquences que cela peut avoir. Je ne pense pas vraiment aux Yokaïs mais plutôt aux terres mortes, des régions entières apparemment dévastées par un cataclysme nucléaire. Car oui dans ce tome, on sort des territoires Yokaïs et humains pour se lancer dans une course poursuite entre les deux factions ennemies. Une nouvelle fois, plusieurs éléments font que même si cette série est à la base destinée à la jeunesse, elle peut aussi être lue par des plus vieux sans que ce soit problématique. 

Dans ce tome, on en apprend plus sur le clan des tigres mais aussi sur le but des humains. Le clan des tigres est mieux en valeur que celui des loups dans le tome précédent et c'est vraiment plaisant. Les querelles politiques internes et externes aux différents clans sont intéressantes et bien menées. Elles sont aussi aidées par l'alternance de point de vue entre les quatre héritiers et les autres personnages est parfaitement bien utilisée. En effet, avec les héritiers, on suit l'intrigue autour des humains et avec les autres personnages issus des clans lupaïs et taïgans, on suit l'intrigue liée aux clans. Je trouve par contre dommage que le clan des aigles et celui des serpents soient encore mis de côté. Enfin, on en apprend quand même un peu plus sur les serpents mais sincèrement, ça ne m'a pas suffit. 

Je suis toujours autant accro aux personnages mais avec quand même une petite préférence pour Wan, le prince des serpents, qui est exactement le genre de personnage que j'adore, sociopathe mais avec un certain sens de l'humour. Suivre Bregan et Cook est très intéressant parce qu'ils ont une vraie complicité qui est très agréable à voir malgré leurs différences. Bregan est plus posé quand Cook a tendance à foncer tête baissée. Maya et Cléa ne changent pas beaucoup et restent des personnages caractériels avec une grand sens de la loyauté. Nel s'ouvre un peu aux autres et au lecteur et je suis très curieuse de voir ce qu'elle va devenir dans les prochains tomes. Je trouve le personnage de guerrière de Léna plutôt intéressant et j'adore la touche de mignonittude (ce mot n'existe sans doute pas mais c'est pas grave) qu'apporte Mika. Par contre pour ce qui est des méchants dans le clan des tigres, ils sont un peu clichés quand même. Je trouve que le duo formé par Malak et Jolan est assez semblable à celui de Bregan et Cook et ça m'a amusée. Par contre, j'ai eu l'impression qu'Hope sortait un peu de nulle part et qu'elle aurait pu être présentée dans le tome précédent. Les humains sont sympas et on comprend bien leurs revendications mais j'ai eu l'impression de voir David contre Goliath ce qui leur fait perdre en crédibilité. 

En bref, ce livre m'a fait passer par toutes les émotions et j'en redemande. En plus, pour mon plus grand plaisir, il sera sur le clan des serpents, mon clan préféré et j'ai vraiment très hâte qu'il sorte.