Girl-cryingSalut les bookaddicts ! Je suis encore en retard pour mon article du vendredi donc il faut que je trouve un moyen pour le poster dans les temps. Le fait est que j'ai un emploi du temps très avantageux le vendredi mais j'en profite pour bosser mes cours et donc le blog passe au second plan. Mais bon je vais m'arranger et en attendant je vais vous faire un article sur les livres qui m'ont fait pleurer. Je crois que ça a pas mal tourné sur BookTube en début d'année et j'avais en vie de vous partagez les lectures qui m'ont fait pleurer. Je vais commencer par celui qui m'a le plus fait pleurer à celui qui m'a le moins fait pleurer. D'ailleurs il y a pas que des livres de SFFF dans cette liste même s'ils sont en majorité.

Je vais commencer par un livre que j'ai lu il y a plusieurs années vu que j'avais 14 ans et qu'aujourd'hui je vais sur mes 20 ans. Je pense que c'était un des premiers contemporains pour adultes que je lisais à l'époque. Il s'agit d'Une dernière dans de Victoria Hislop. Je vais vous mettre un lien pour que vous alliez lire le résumé parce que je ne me sens pas de vous un résumé. Tout ce que je peux vous dire c'est que j'ai pleuré pendant presque toute la partie deux soit à peu près la moitié du livre. J'avais adoré l'histoire et les émotions qu'elle transmettait. Donc si c'est votre genre de prédilection et que vous ne l'avez pas encore lui allez-y parce que je pense que c'est le meilleur de l'auteure. 

Le deuxième livre dont je veux vous parler est aussi un contemporain. Par contre, je ne dirais pas qu'il est pour adulte mais peut-être plus dans la catégorie Young Adult. il s'agit du dernier tome de la série Quatre filles et un jean d'Ann Brashares, Pour toujours. J'ai lu la série quand je devais être au collège et je l'avais bien aimé mais ce dernier tome m'a pris par surprise car je ne pensais pas qu'il existerait. L'histoire est très touchante et très forte en émotions que je conseille vraiment tout comme je conseille la série dans son entièreté. Là aussi je vous laisse checker le résumé parce que je ne suis pas sûre que mes souvenirs soient très concluants sur le sujet. 

Pour le suivant, je dois dire que je ne sais plus lequel m'a le plus ému donc j'ai pris un peu au pif (et selon les quelques souvenirs qui me restaient, il va vraiment falloir que je me fasse une relecture). Enfin bon tout ça pour dire que je veux vous parler du dernier tome de la trilogie prequel à The mortal instruments de Cassandra Clare, La princesse mécanique. Les deux premiers tomes m'avaient déjà beaucoup émue mais ce tome 3 est juste énorme en terme d'émotions. À partir de la moitié, j'étais déjà à deux doigts de pleurer et l'épilogue m'a transformée en vraie fontaine. Et le pire c'est qu'aujourd'hui encore, si je prends le livre juste pour lire l'épilogue, je vais me mettre à pleurer (et à rire parce que l'auteur réussit le mélange des deux à la perfection). Pour celui-ci, j'ai fait un article qui certes un peu léger par rapport à ce que j'avais pensé de ce livre mais qui décrit quand même bien mon ressenti. 

J'avais hésité avec le troisième tome des Travaux d'Apollon de Rick Riordan, Le piège de feu. Oui je sais, je suis visiblement incapable de ne pas mettre un livre de Rick Riordan dans un article bavardagequ'est-ce que vous voulez que je vous dise. Ce tome-ci a été le plus marquant de tout ce que j'ai lu parce que j'ai vraiment eu l'impression de passer un cap, d'atteindre une certaine maturité dans l'histoire et dans les personnages ce que j'ai trouvé vraiment génial. J'attends avec impatience la suite en espérant qu'elle sera au niveau et qu'elle aussi me fera pleurer pendant les dix derniers chapitres; Là aussi je vous mets ma chronique pour que vous puissiez aller voir mon avis plus en détail.

Pour le dernier livre, c'est un peu particulier car au contraire des quatre précédents, ça n'a pas été un coup de coeur. Ça a été une lecture correcte, que j'ai apprécié mais ça sans plus. En effet, la seule chose que j'ai apprécié dans ce livre, c'est ce qui m'a fait pleurer. Je veux bien sûr parler d'Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir. J'ai pleuré pendant quelques chapitres quand Elias se retrouve vraiment confronté à la réalité de son éducation et de son pays. Le pire moment pour moi c'est la troisième épreuve qu'il doit subir et les conséquences qu'elle a sur lui. Si mon avis vous intéresse, je vous conseille d'aller voir la chronique que j'ai sortie dessus. 

Et voilà c'est la fin de cet article. Ça a été intéressant de se replonger dans mes souvenirs de lectures pour en ressortir les livres qui m'ont fait ressentir autant d'émotions. Ce ne sont pas les seuls livres qui m'ont fait pleurer mais c'est ceux pour lesquels ça m'a le plus marqué.