IMG_1685

María a appris que la famille Sakuraba connaissait l’existence d’un « pouvoir de purification » capable de tuer les vampires. Il décide donc d’effectuer ses propres recherches. Mais les vérités qu’il découvre réveillent en lui ce « souvenir teinté de rouge » qu’il avait réprimé jusqu’à présent. De son côté, Mary ne se rappelait pas des siècles précédant sa rencontre avec María. Cependant, il se retrouve contraint de se remémorer certains souvenirs. La « nuit rouge » de María et le passé de Mary s’entrecroisent. Quel lien les relie donc tous les deux ?

"Il n'est pas comme je l'imaginais. Je le pensais complètement stupide pour avoir pris Bloody comme garde du corps mais ce garçon s'est révélé encore plus cruel et glacial que nous autres"

Salut les bookaddicts ! J'ai eu un dimanche occupé ce qui explique que je n'ai pas posté. Alors que je le voulais vraiment parce que j'adore parler de cette saga. Surtout que je vais vous en parler pendant quasiment tout le mois d'octobre. Quand, j'ai eu dévoré le tome 1, je me suis dit qu'un peu d'avance dans ma PAL serait pas mal et j'ai acheté trois tomes d'un coup. Et bien si vous saviez comment j'ai eu raison de faire ça parce que la fin m'a donné envie de me jeter directement sur la suite (j'ai quand même réussi à attendre un peu). 

Alors certes j'avoue que je l'ai moins apprécié que je n'avais aimé le premier. Pour ça, je blâme l'histoire qui est présentée de façon moins claire et organisée que dans le premier tome. En apprendre plus sur Ichiro m'a énormément plu mais en contrepartie on reste sur notre fin en ce qui concerne Bloody. De même, j'ai trouvé l'explication au sujet d'Ysak insuffisante. Hydra, un autre personnage important dans cet opus, est un peu mieux présentée même si la seule chose que l'on sait vraiment sur elle, c'est qu'elle n'apprécie pas vraiment Bloody (c'est d'ailleurs la seule à l'appeler comme ça et je vais me calquer sur elle à cause de ce qui va se passer dans les prochains tomes (oui je fais du teasing pourri)). Ce qui pose vraiment problème en réalité c'est que les différents buts des différents personnages mériteraient d'être mieux expliqué. Mais sincèrement, on peut passer outre juste pour le plaisir de se plonger dans le dessin d'Akaza Samamiya. Je suis vraiment fan de son trait qui allie à la fois simplicité et expressivité. En plus, il donne parfaitement corps à l'univers gothique vampirique. Par contre, j'avais oublié d'en parler pour le tome précédent (et d'ailleurs ça marche aussi pour les prochains tomes), il y a quelques effusions d'hémoglobine au fil des pages. Perso, ça ne m'a pas dérangé mais je peux comprendre que certaines personnes n'apprécient pas.

Les personnages quant à eux, s'intègrent parfaitement dans cette univers fascinant. J'avous qu'en plus, je préfère la relation entre Bloody et Ichiro dans ce tome car elle me paraît moins malsaine et fait moins penser à une relation de dépendance comme dans le tome précédent. Bloody est toujours très centré sur son désir de mort mais dans ce tome, on le voit aussi lutter contre sa dépendance au sang des Maria alors que c'est justement la seule chose qui peut le permettre de le tuer enfin. Ichiro est largement plus mis en avant avec la révélation d'éléments sur son passé plus ou moins proche mais aussi sur son caractère et les raisons qui le poussent à être comme il est. Ça ne rend pas forcément le personnage plus sympathique mais perso ça ne me gêne pas car c'est exactement le genre de personnage que j'apprécie. Par contre, le traitement des personnages secondaires est un peu critiquable. Ils sont un peu vides et manquent de présence et de fait de développement. C'est dommage car ils m'intriguent beaucoup et je suis sûre qu'ils apporteraient pas mal à l'intrigue.

En bref, ça a été un excellent tome malgré quelques petits défauts. C'est une série très addictive que je prends plaisir à lire et qui me surprend quasiment à chaque tome. Alors si vous ne l'avez pas déjà lu, je vous conseille de foncer.