IMG_1718

Bee a un but dans la vie : devenir psy pour soigner son père adoré. Elle ne laissera personne l'en empêcher, pas même les frères Blackthorn, qui règnent en maîtres sur le lycée. Ni Fitz, roi de la drague et pirate informatique, ni Burn, l'impassible géant, ni même le mystérieux Wolf, qui a le pouvoir de faire renvoyer les élèves qui lui déplaisent en leur adressant un carton rouge. Le jour où Bee en reçoit un, elle comprend que son avenir risque de lui échapper. Elle se résout alors à signer un pacte avec le diable : en échange du maintien de sa bourse, le père des Blackthorn lui demande d'espionner ses fils.

Salut les bookaddicts ! Nous sommes à la fin du mois de septembre et j'ai eu envie de mettre l'école à l'honneur dans cet article. Je me doute que êtes entrin de vous demander comment je compte le faire. Et bien en vous faisant ma chronique de La vie secrète de Bee qui nous plonge dans le "merveilleux" (sentez l'ironie) univers d'un lycée privé américain.

La première chose à savoir sur ce livre c'est que les trois frères Blackthorn sont juste géniaux. Ce sont des personnages vraiment profonds, tous marqués différement par un événement et vraiment paumés dans leur vie. Si je suis totalement honnête, je vous dirais que je me m'attendais pas à avoir un vrai coup de coeur pour cette fratrie et pourtant c'est ce qui s'est passé. Entre l'ainé, Burn, qui refuse de s'impliquer émotionnellement, le cadet, Wolf, qui ne fait plus confiance à quiconque et le benjamin, Fitz, camé et paumé. Alors certes à eux trois, ils ratissent tous les clichés des héros de romance parce que ce sont le garçon sombre et taciturne, le bad boy et le dragueur mais en même temps, ils sont tellement plus que ça et c'est ce qui fait que l'on s'attache vraiment énormément à eux. On est touché par leur histoire et on compatit face à leur vie. En comparaison, Bee est beaucoup moins intéressant même si je tiens à dire que je l'ai apprécié et surtout grâce aux problématiques qu'elle apportait.

Pour ce qui est de l'histoire, même si sur le fond, elle paraît hautement improbable, elle fonctionne bien et on y accroche bien. Et ça m'a beaucoup amusée de suivre cette aventure même si des fois je me sentais un peu mal de m'amuser autant d'un livre parfois assez dur. Car oui, ce livre aborde des thématiques très dures et qui touchent malheureusement souvent les adolescents. J'ai très franchement trouvé les différents changements de points de vue bien dosés même si j'avoue que j'aurais préféré avoir plus celui de Wolf et peut-être même bien ceux de Burn et Fitz. Le seul défaut que j'ai trouvé est un SPOILER donc vous êtes prévenus (pour une fois que j'y pense). Wolf est bisexuel et si ça ne m'a pas dérangé la manière dont ça a été utilisé mais plus posé problème. Il a eu le coeur brisé par un mec et finit par sortir avec une fille. Or j'ai trouvé dommage qu'il finisse tout de même dans une relation hétéro à la fin, ça aurait plus intéressant de le laisser seul. Mais ce n'est que ma convenance personnelle.

En bref, ça a été une super surprise et j'ai adoré cette lecture pour ados qui abordent des thèmes importants à travers une histoire peut-être un peu tirée par les cheveux mais portés par des personnages masculins juste exceptionnels.