IMG_1822

"Mary" se manifeste enfin devant Maria. Cependant, ce dernier, déconcerté, ne peut se résoudre à le questionner à propos de la nuit où son père, Yuse, est mort. Voyant qu'il n'est pas encore prêt à affronter la vérité, "Mary" lui propose alors un marché. Maria devra rendre à Mary (le maso) les souvenirs qu'il a oubliés. Une fois ceci fait, l'autre "Mary" exaucera son souhait... Parallèlement, Hydra, elle aussi venue en Angleterre, retrouve dans un vieux château le squelette de "Mary"...

"Je pensais me moquer éperduement de mes souvenirs d'humain mais en fait, j'avais oublié une chose tellement précieuse."

Salut les bookaddicts ! Après un rapide passage dans mes derniers romans lus, on repart dans les mangas avec le sixième tome de Bloody Mary. Et encore une fois, c'est un tome de folie que nous propose Akaza Samamiya. Comme le tome précédent, ce tome-ci enchaîne les révélations surtout sur Bloody mais également sur Ichiro et ses sentiments. Dans ce tome, Bloody est encore est toujours à l'honneur avec une découverte au moins partielle de son passé. C'est vraiment cool et on commence enfin à comprendre à la fois ce qui s'est passé et ce qu'on nous expliquait dans le tome précédent. J'ai trouvé ça génial mais le problème c'est qu'une fois le manga terminé, on veut la suite rien que pour savoir si nos deux protagonistes vont restés longtemps séparés. Pour ne pas changer, je vais me répéter en vous disant que le dessin de cette auteur est toute ma vie car il colle tellement bien à l'ambiance et à l'univers. 

Si on s'étale un peu sur les personnages, on peut dire qu'Ichiro est un personnage très torturé mais sans que ça soit cliché et qui devient de plus en plus humain. Il refus d'admettre qu'il apprécie Bloody. alors que c'est le cas. J'adore la dualité qui existe entre Bloody et Mary. Bloody, qui est à la base plus doux, est vraiment attaché à ce frère qu'ilre découvre et Mary, malgré son côté plus sombre et violent, aime vraiment Bloody. On hâte de voir ce que ça va donner dans les tomes prochains. Shinobu m'a vraiment  fait rire car il joue à la fois dans le comique de gestes et le comique de mots. Par contre, je ne suis toujours pas convaincue par Lily et encore moins par son grand-père, ce qui est un peu dommage car ils sont assez importants pour l'histoire. Et également malheureusement, j'ai été déçue par les scènes qui mettent en scène Takumi alors que j'apprécie beaucoup. Je comprends mieux Hydra mais elle reste tout de même un des personnages que j'apprécie le moins. 

En bref, la fin me frustre beaucoup car on commence à approcher de la fin et le suspense est à son comble. Les personnages et l'histoire se révèle et se placent à merveille dans l'univers magnifiquement représenté par les dessins de l'auteur.