IMG_2152

Le véritable objectif de "Mary", que personne n'avait su deviner... était la "survie" de Mary qui, affaibli par la maladie, allait vers une mort prochaine. Pour le bien de son frère, "Mary" s'est à la fois sacrifié et raccroché à la vie. Et lorsque Mary parvient à accepter cette vérité, la voix de son jumeau lui parvient enfin... De son côté, Maria rejoint Mary pour pouvoir tenir sa promesse envers lui, mais un terrible drame les guette... L'histoire de ce vampire qui voulait mourir et de ce prêtre qui voulait vivre touche enfin à sa fin !

"La "séparation" ne constitue pas une "fin". On se reverra, c'est certain et en attendant que vienne ce jour, je continuerais à vivre."

Salut les bookaddicts ! Ça y est, j'arrive enfin à la fin de ma série de chroniques sur la fin de la saga manga Bloody Mary. J'ai adoré cette saga mais faire toutes les chroniques m'a un peu soûlée. Ce manga a été mon deuxième coup de coeur du mois de septembre et il a réussi a conclure la saga en beauté après un neuvième tome génial. 

Tout d'abord, on a les quelques réponses qui nous manquaient dans le tome précédent. L'histoire des jumeaux a enfin sa conclusion et les buts de Bloody et de Mary se rejoignent enfin après la discussion entre les deux frères. On se rend compte que Mary n'est pas si méchant par rapport à ce qu'on pensait au début et que Bloody est moins monomaniaque que ce que l'on imaginait. J'aime beaucoup la relation entre les deux qui est vraiment parfaitement menée sur les dix tomes. Tant qu'à parler de relation, celle entre Mary et Hydra est vraiment adorable car ils forment un beau couple très fusionnel qui a en plus le droit à une fin parfaite. Je suis aussi absolument fan de la relation entre Ichiro et Bloody et je reste persuadée (même si ce n'est pas dit explicitement) qu'il y a plus que de l'amitié entre les deux. D'ailleurs en parlant d'Ichiro, je ne pensais pas le voir finir comme ça, c'est juste énorme. Ysak atteint enfin son but et j'aime la morale qu'il y a autour de la nécessité du pardon de son "fils", ça colle bien avec l'opposition qui est montré entre les deux. Revoir les disparus est un joli clin d'oeil que j'ai personnellement beaucoup aimé. La fin de Bloody Eye est cruelle mais en même temps raccord avec la série et le personnage d'Hydra. j'ai le regret de ne pas avoir beaucoup Takumi et Shinobu mais honnêtement je peux m'en remettre. En plus, la mangaka s'est surpassée et les dessins sont encore plus beaux que dans les tomes précédents. L'histoire s'est conclue en beauté et le petit épilogue est très sympa tout en nous permettant de sentir une certaine maturité chez nos personnages. 

En effet, tout au long de la série, les personnages évoluent. Ichiro se pardonne, s'ouvre aux autres et s'attache profondément à Bloody au point de se sacrifier pour lui. Bloody prend conscience de qui il est, il se pardonne également et décide de prendre le contre-pied de son comportement. Takumi perd ses illusions sur sa famille mais en même temps obtient une certaine clairvoyance au sujet des gens. Hydra est enfin heureuse aux côtés de l'homme qu'elle aime. Mary est libéré et peut enfin vivre sa vie sans bloquer celle de son frère. Ysak atteint son but mais comprend aussi ses erreurs et ses échecs. Et Shinobu devient en quelque sorte la voie de la sagesse, un second père pour Ichiro, plus proche de ses considérations d'adulte.

En bref, c'était une saga superbe à la fois par ses dessins, ses thèmes, ses émotions, son ambiance, son histoire et ses personnages. Je ne peux que le conseiller vivement.