0

Pas facile d'être le dieu Apollon, surtout si on vous bannit de l'Olympe avant de vous envoyer sur Terre ! Pour regagner son enveloppe divine (et irrésistible) Apollon doit restaurer les cinq oracles et affronter de nombreux dangers (sans compter les humiliations cuisantes). Cette fois-ci, Apollon et sa suite (l'humanité a ses limites) se retrouvent près de San Francisco, au mythique Camp Jupiter pour combattre les diaboliques empereurs romains qui ont juré leur perte. Malheureusement, la seule chose qui pourra les sauver repose dans la tombe d'un tyran encore plus monstrueux que leurs adversaires... L'humanité, vraiment... Quel enfer !

Salut les bookaddicts ! Aujourd'hui je vous présente LE livre que j'attendais en cette rentrée 2019. Voir même LE livre que j'attendais cette année. Que voulez-vous, je suis fan de cet auteur. Bon ce livre n'atteint pas la génialité du tome 3 qui pour moi est le meilleur de la série voire même le meilleur de l'auteur. 

On reprend l'histoire directement à la fin du tome 3 et pour une fois il n'y a pas cinquante chapitres avant de rejoindre le Camp Jupiter pour commencer à se lancer dans la quête qui sert de fil conducteur au livre. Ce tome-là prend un tour décidément très romain avec non seulement la présence de deux empereurs mais aussi du fameux tyran. J'avoue que je savais déjà que la royauté romaine aurait une place importante dans ce livre mais je ne me doutais pas qu'elle serait utilisée de cette façon et associé à ces mythes-là. Je savais qu'il y aurait la sibylle romaine mais les espèces de zombies et le dieu silencieux décidément très mystérieux ont été une agréable surprise très intéressante. Comme toujours, la réécriture et l'interprétation moderne sont très bien maîtrises. Le Camp Jupiter et la légion sont très bien présentés avec un petit focus fort sympathique sur les faunes et les esprits de la nature qui sont très différents de ceux de la colonie. Je trouve très sympa les points connaissances d'Apollon où il explique les personnages et leurs histoires, c'est à la fois intéressant et bien intégré. Le thème des oracles d'Apollon est bien respectée mais n'écrase pas tout comme dans les deux premiers tomes et surtout le deuxième d'ailleurs. J'aime aussi renouer avec les grands combats qui étaient absents dans le tome précédent.

J'aime bien les personnages que l'on rencontre comme Lavinia qui est très intéressante et assez différente des autres demi-dieux romains. J'aime aussi ceux que l'on connaît déjà comme Ella et Tyson qui sont à la fois adorables et mieux présentés que dans les tomes précédents où ils sont apparus. Les deux empereurs ne sont pas au premier plan mais ils sont présents et suffisamment développés. Je pense que l'on peut considérer le tyran comme le grand méchant de ce tome et c'était génial de plonger plus profondément dans l'histoire de Rome avec un personnage qui n'est pas un ennemi d'Apollon mais juste un roi tyrannique. Hazel et Frank sont présents, Certes moins que ce que l'on a pu avoir, et ils forment un très beau couple. Ce sont des personnages forts, droits, courageux, drôles et surtout très romains (dans le bon sens). Meg n'est toujours pas mon personnage préféré mais je la trouve largement plus intéressante que dans les premiers tomes et sa relation avec Apollon est plus intéressante également. J'aime bien le petit caméo divin et la présence de Thalia est très sympa et super compréhensible. On compatit avec la légion face aux pertes qu'elle subit parce qu'on les voit du point de vue d'Apollon et qu'il est profondément marqué par ces disparitions. Et mine de rien, nous aussi on s'était attaché à ses soldats que l'on suit déjà depuis plusieurs tomes. Je trouve d'ailleurs que l'auteur maîtrise de mieux en mieux la mort de ses personnages.

Les deux personnages que j'ai gardé pour la fin ce sont Reyna et Apollon. J'ai eu l'impression que Reyna avait enfin le droit à la conclusion de son histoire comme l'auteur avait conclu celle de Nico dans le Sang de l'Olympe. J'aime beaucoup le message derrière le personnage comme j'aime beaucoup son évolution au fil des tomes, c'est une belle réussite. Apollon continue à devenir de plus en plus humain exactement dans la continuité du tome 3. Ici notre cher dieu déchu fait la rencontre avec la culpabilité d'abord avec Jason puis en se rendant compte des conséquences de ses actions divines. J'ai beaucoup apprécié la présence de personnes ou de créatures  qu'Apollon a énervé lorsqu'il était encore un dieu. J'aime beaucoup son évolution en tant qu'humain mais aussi la redécouverte de ses pouvoirs divins qui sont quand même très cools. 

je me pose pas mal de questions sur le prochain tome. Est-ce que ce sera le dernier tome ou est-ce que le combat contre Néron et contre Python sera divisé en deux ? Est-ce que Rick Riordan va continuer d'écrire dans cet univers par la suite ? Il y aurait encore de la matière avec d'autres mythologies comme la mythologie amérindienne, yoruba ou même celte. Après j'avoue que j'adorerais avoir un crossover entre toutes ses séries. je suis très curieuse et je vais suivre avec attention l'actualité de l'auteur.

En bref, ça a été une lecture coup de coeur (ce qui ne doit étonner personne) autant pour les personnages, que pour l'intrigue et l'univers. Ça me donne énormément envie d'avoir la suite qui sort à l'automne 2020 en VO et j'espère pas trop longtemps après en VF.