0

« Mes soeurcières… Sans elles, je n’aurais jamais pu franchir tous ces obstacles. Trois filles aux pouvoirs puissants, mais surtout aux caractères bien trempés. » Maëlys, la sorcière empathe, a su s’entourer d’amies fidèles pour l’aider dans sa quête : Dorine, l’herboriste qui l’a initiée à la magie, Patricia, la clairvoyante dont les rêves prémonitoires sont bien utiles à la police et enfin Jihanne, la gothique qui parle aux défunts.

Salut les bookaddicts ! Je vous présente une de mes lectures de novembre du Pumpkin Autumn Challenge. C'est un recueil de nouvelles ce qui me sort un peu de ma zone de confort. Je n'en lis pas habituellement parce que je trouve le format trop court et j'ai toujours l'impression de finir frustrée.

Mais ce recueil a l'avantage de compléter parfaitement une trilogie qui donnait peu de visibilité à des personnages secondaires pourtant très intéressants.J'ai accroché aux styles d'écriture de toutes les auteures même si je dois avouer que je n'ai pas vraiment chercher en profondeur la différence entre les styles. Même si ma lecture de la trilogie originale commence à dater un peu, je n'ai pas eu de mal à me replonger dans l'ambiance et dans l'univers. Les personnages me sont plutôt bien revenus et je me suis de nouveau attaché à eux. La seule chose qui m'a vraiment dérangé dans ce recueil, c'est que j'aurais bien aimé un épilogue un peu plus consistant parce que je suis un peu rester sur ma faim avec les quelques pauvres infos qu'on a eu à la fin du tome 3. Ou alors au moins une nouvelle avec Maëlys en personnage principal pour vraiment conclure son histoire. Pour bien vous parler de chaque nouvelle après ce paragraphe général un peu long, je vais les prendre par personnage.

Dorine, l'herboriste protégée de Brigit, a le droit à deux, courtes, nouvelles ce qui est un peu dommage car le personnage méritait plus d'approfondissement. Néanmoins c'est très sympa de rencontrer son mari et son fils et les relations qui les lient tous les trois sont très mignonnes. On comprend mieux ses talents grâce à ses nouvelles tout comme on comprend mieux son pouvoir. Néanmoins ça reste les deux nouvelles les moins intéressantes du recueil.

Jihanne est lise à l'honneur dans trois nouvelles qui malheureusement également un peu courtes. La première nous montre son point de vue pendant le deuxième tome de la trilogie. C'est la moins intéressante des trois car elle fait un peu doublon avec le livre en question. La deuxième est une sorte d'enquête policière qui a lieu pendant ses études et porte un message intéressant sur l'utilisation des réseaux sociaux et d'internet et en plus elle met bien en valeur le don de nécromancienne de Jihanne. le seul problème c'est que l'enquête est un peu trop courte pour paraître réaliste.Et la dernière nous révèle la déesse tutélaire de Jihanne et met particulièrement bien en valeur ses origines turques.

Patricia n'a le droit qu'à une seule nouvelle mais elle est très longue et est pleine de révélations sur le personnage et notamment sur sa déesse tutélaire Freyja. On a également un beau panorama sur son passé. Cette nouvelle retrace son histoire de son enfance à l'évènement qui a bouleversé à sa vie. J'ai adoré voir son rapport à la Wicca, sa relation avec sa mère, son mari et sa fille. J'ai vraiment aimé car on a un point de vue différent sur la Wicca et une relation avec qui n'ai pas celle d'un amour total mais qui évolue petit à petit.

Nolwenn, la petite soeur de Maëlys, a également le droit à une nouvelle assez longue et qui est très intéressant parce que pour elle aussi, la Wicca ne coule pas de source. La nouvelle est sous forme d'enquête policière qui est assez bien mené pour le format. Le duo qu'elle forme avec Aurélien est très mignon et agréable à suivre. Le fait que l'histoire tourne autour de Jeanne d'Arc est intéressant tout comme sa relation un peu "difficle" avec sa grande soeur. 

En bref, ça a été une lecture sympathique qui étoffe et complète bien la trilogie même s'il faut admettre que parfois les choses sont peu trop gentilles.