la-maison-de-la-nuit-tome-5-traquee-175893-264-432

Présentation de l'éditeur :

Alors que le plan de Néféret pour monter Zoey contre ses amis a échoué, la jeune fille doit faire face à de nouveaux ennuis plus graves encore ! La grande prêtresse a un nouvel allié, Kalona, beau comme un Dieu, mais rusé comme le Diable. Personne à la maison de la nuit ne semble s'apercevoir du danger, alors que Kalona tient déjà tous les élèves sous son charme. Zoey et ses amis se réfugient dans les souterrains aménagés par les Novices rouges. Mais blessée par des oiseaux moqueurs, elle est contrainte de retourner à la maison de la nuit où elle revoit Stark, bien différent depuis sa mort.

A-t-il changé de camp lui aussi ? Et pourquoi Kalona, qui a le pouvoir d'entrer dans les rêves, semble croire qu'elle est A-ya, la poupée Cherokee ?

Salut les bookaddicts ! Je sais ce que vous vous dites. Elle va pas bien, elle nous présente un tome 5 sans nous présenter les quatre premiers. Je sais, je sais mais vous allez vite comprendre pourquoi. Tout d'abord je tiens à précisez que j'ai lu ce livre dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge dans le menu Automne frissonnant dans la catégorie Vous prendrez bien un verre de True Blood. 

Si je ne chronique que ce tome et pas les précédents ce n'est pas uniquement parce que je l'ai vu pour le challenge. C'est aussi parce qu'à mes yeux ce tome rassemble tous les défauts que j'ai pu noter dans les tomes précédents. Donc autant vous dire que cet article risque d'être un peu long. Dans la mesure du possible je vais essayer de rester organiser mais je ne vous promets rien.

Autant commencer tout de suite. Ce livre est lent en terme de rythme, il manque gravement d'action et les personnages sont atrocement clichés. En bref, il est franchement passable. A mes yeux, cette série est à peine au niveau d'une fanfiction et encore d'une fanfiction pas travaillée. La preuve la plus flagrante de ce fait est le personnage principal.

Zoey est une véritable Mary Sue (vous ne savez pas ce que c'est ? Allez voir Wikipédia comme tout le monde). Si ça passe au premier tome, ça devient déjà moins intéressant au deuxième et au cinquième ça a carrément perdu tout intérêt et on a juste envie de lui arraché la tête. Sérieusement cette fille a tous les pouvoirs et un destin hors du commun alors qu'elle était juste une adolescente totalement lambda qui avait une peur panique des vampires. Un passage au chapitre 27 a été totalement jouissif pour moi car tous les élèves commencent à critiquer Zoey et j'ai trouvé ça génial (preuve qu'elle m'a vraiment gonfler parce que sinon c'est pas très cool). Le pire avec elle c'est qu'elle se retrouve au coeur de figures amoureuses totalement invraisemblables (sérieusement c'est un pentagone à ce niveau-là). 

Donc on a un personnage principal insupportable mais les personnages secondaires sont peut-être mieux ? Eh non, c'est même pire ! Ils sont tous aussi clichés que l'héroïne et servent juste de figurants qui font des apparitions occasionnelles dans le livre. La méchante est juste méchante sans vrai objectif à part la recherche du pouvoir (enfin je crois). Les autres personnages sont quasiment transparents ce qui est normal quand on y réfléchit, il faudrait pas que d'autres filles viennent prendre la place de Zoey sous le feu des projecteurs. C'est pas beaucoup mieux au niveau des personnages masculins qui sont soit amoureux de Zoey soit gays. D'ailleurs au sujet de l'homosexualité, j'ai trouvé qu'elle était abordée de manière vraiment cliché. Il y en a deux (qui sont en couple mais ça ce n'est pas le plus énervant) ce qui est bien malheureusement leur traitement n'est pas terrible. Il y en a un qui est décrit comme étant super sensible (vous voyez le cliché ?) et l'autre est présenté comme un des rares mâles à avoir une affinité avec un élément (c'est plutôt un truc de filles en temps normal) ce qui laisse sous-entendre, pour moi, qu'il est plus considéré comme une femme que comme un homme (même si on mentionne qu'il a des capacités de combattant mais c'est loin d'être mis en avant). Plutôt moyen. 

Seuls deux personnages ont trouvé grâce à mes yeux. Il s'agit de Darius et Aphrodite. Darius c'est juste parce que c'est un personnage masculin qui n'est pas amoureux de Zoey ce qui est vraiment rafraîchissant. Chez Aphrodite c'est son côté garce qui m'a plu (comme toujours chez un personnage qu'il soit masculin ou féminin). Néanmoins elle a un peu perdu de son intérêt quand elle a décidé d'aider Zoey. 

Pour ce qui est de l'intrigue, dans ce tome elle va très lentement et il faut attendre les deux tiers du livre (et encore je suis gentille) pour avoir un peu d'action et unevraie confrontation avec les méchants de l'histoire. Sur un bouquin qui fait un peu plus de 350 pages c'est assez désagréable d'avoir une histoire qui avance au rythme d'un escargot sous tranquillisant. On passe la majorité du bouquin à écouter les lamentations de Zoey sur sa vie et ses amours ce dont on se fiche totalement on veut juste la suite de l'histoire. Et si encore ce n'était que sur un tome ça pourrait passer mais sur les cinq tomes que j'ai lu, j'ai toujours eu l'impression de voir la même chose. En plus, on ne voit absolument pas l'intérêt du premier tome dans l'intrigue globale et même pour les suivants c'est parfois un peu flou ce qui peut se révéler un peu problématique pour une saga de 12 livres. À mes yeux et avec ce que j'ai lu je pense qu'on aurait largement pu diviser ce nombre par deux.

Enfin pour ce qui est de la magie et la mythologie amérindienne au début j'ai bien aimé et j'ai trouvé ça original. Mais au fur et à mesure, elle prend de pluu en plus de place et on a l'impression d'être plus dans une école de sorciers que dans une école de vampires. On a l'impression que les auteurs ont oublié qu'elles écrivaient un livre de vampires et même si c'est loin d'être mon genre littéraire favori. J'ai trouvé ça dommage. Visiblement trop d'originalité tue l'originalité. 

En bref, une série qui aurait pu être intéressante si les auteurs n'avaient pas oublié qu'elles écrivaient une saga sur les vampires, si elles avaient créé autre chose qu'une Mary Sue comme personnage principal et si elles avaient eu une vraie idée d'histoire derrière la tête. En gros, ça a été une énorme déception.