IMG_0745

Alors qu'il rentre de mission et compte s'arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d'urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l'année, l'Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l'aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n'aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s'étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l'assassin de s'enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l'enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent !

Salut les bookaddicts ! Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas fait ne chronique hors thème donc c'est ce que je vais poster aujourd'hui. Par contre ce n'est pas le livre que je voulais vous présenter à la base. Au départ, j'avais prévue le sixième tome de Moriarty de Ryosuke Takeuchi et Hikaru Miyoshi mais je n'ai pu l'acheter que plus tard que prévu et je n'avais pas envie de me presser pour le lire. Et puis cette nuit, il a neigé à Lyon et ça m'a donné envie de chroniquer une lecture que j'ai fait à l'automne dernier, Le crime de l'Orient Express d'Agatha Christie. Donc c'est parti pour une petite chronique. 

Je n'avais jamais lu de livre d'Agatha Christie et je n'ai vu aucun film tiré de ce livre. Et j'ai été vraiment scotchée par l'histoire et notamment par la fin. J'ai essayé de deviner qui était le criminel et je n'ai pas réussi. En même temps, qui aurait pu deviner ça. L'auteure a réellement un don pour mener les intrigues policières et elle réussit parfaitement à le transmettre à travers les réflexions d'Hercule Poirot. Je n'ai pas vraiment accroché au personnage en lui-même mais j'ai beaucoup aimé ses raisonnements à la fois fantasques et très logiques. Par ses raisonnements finaux ne sont pas d'une grande clarté et les dernières infos sont un peu toutes emmêlées. On peut aussi avoir un peu de mal avec le style d'écriture qui est mine de rien un peu daté. L'histoire se déroule facilement et sans à-coups mais ça fait que les personnages principaux comme secondaires ne sont pas vraiment développés. En fait, on a vraiment l'impression que ce cher Hercule s'est retrouvé à gérer une affaire impromptue sur le chemin du retour. Ce qui est très bien rendu.

En bref, je pense que ça peut être une bonne introduction à la plume et à l'écriture de la plus auteure de romans policiers du XXe.